Société de services pour personnes âgées

Actuellement, afin d’aider les personnes âgées à faire ce qu’elles n’ont plus l’envie ou les capacités de faire dans leur vie quotidienne, différentes sociétés de services pour personnes âgées proposent leur prestation afin de faciliter la vie de ces dernières. D’ailleurs, il est à savoir que ces services d’aide et d’accompagnement à domicile sont autorisés à fonctionner par le conseil départemental. Parmi les services proposés par ces sociétés, il y a par, exemple, les services confort où la personne en charge d’aider la personne âgée peut intervenir dans le ménage, dans le jardinage, dans la réalisation des courses et même les petits travaux d’entretien. Certaines sociétés proposent également des services dépendance qui consistent plus précisément à aider les personnes âgées à se lever, à se coucher, à faire leur toilette, à la préparation de leur repas et à la vie quotidienne mais qui proposent également la garde de jour et de nuit pour le confort de ces personnes âgées. Dans le cas où la personne âgée a besoin de sortir pour des rendez-vous médicaux, pour des visites ou pour se promener, certaines sociétés de services pour personnes âgées comme : http://sud-services.fr/ proposent également des services d’accompagnement, que ce soit un accompagnement au bras ou véhiculé.

Les aides proposées

À part les aides proposées par les sociétés de services d’aide à domicile, il existe également de nombreuses aides financières qui leur sont proposées afin de les aider à continuer à vivre chez elles, à financer un hébergement permanent ou temporaire ou encore à payer leurs dépenses de santé. Si la personne âgée a son propre domicile, par exemple, pour l’aider à vivre convenablement, plusieurs sortes d’aides financières leur sont proposées comme l’APA à domicile ou Allocation Personnalisée d’Autonomie qui est plus précisément versée, sans condition de ressources aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie, l’aide au logement qui est versée sous conditions de ressources par la CAF ou Caisse d’Allocations Familiales, l’aide fiscal si la personne âgée est imposable, l’aide-ménagère à domicile ainsi que la PCH ou Prestation de Compensation du Handicap si le handicap de la personne a été reconnu avant ses 60 ans ou si elle est toujours en activité professionnelle. En revanche, si la personne âgée habite temporairement dans un établissement, chez des accueillants familiaux ou chez des proches, des aides financières comme l’APA à domicile, l’ASH ou l’Aide Sociale à l’Hébergement ainsi que la PCH leur sont également proposés pour leur aider à payer leurs frais d’hébergement. Sachez également qu’en fonction de leur situation, d’autres organismes peuvent attribuer aux personnes âgées d’autres aides. Par ailleurs, si une personne âgée a besoin d’aide pour faire face à leurs dépenses de santé, sachez également que l’assurance maladie peut leur accorder des aides si elles ont de faibles ressources. Justement, l’assurance maladie leur permet de bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire ou CMU-C ainsi que de l’aide au paiement d’une complémentaire santé ou ACS. Il est à noter que pour la réalisation des dossiers de demande d’aide, les personnes âgées peuvent se rapprocher d’une assistance sociale ou du point d’information locale dédié aux personnes âgées, la plus proche de leur domicile.

Les avantages fiscaux et financiers

Les avantages fiscaux et financiers sont accordés pour les personnes âgées, qu’elles soient à domiciles ou en établissement, ainsi que pour les aidants familiaux et autres. Concernant les aides fiscaux, il existe deux types d’aides pouvant être accordées aux personnes âgées notamment la rémunération du salarié qui peut être exonérée de cotisations et sa possibilité d’ouvrir droit à une réduction d’impôt. Il est à noter ces deux types d’aides fiscales aux personnes âgées s’appliquent à l’emploi d’une aide à domicile. Sachez également que les seules personnes pouvant bénéficier de l’exonération de charges sociales dans le cadre de l’emploi d’un salarié pour l’aide à domicile sont les personnes âgées de 70 ans et plus ou leur conjoint de 70 ans et plus ainsi que les personnes âgées de 60 ans et plus détentrices d’une carte d’invalidité à 80 % ou dans l’obligation de recourir à l’assistance d’une tierce personne. Toutefois, il faut savoir que pour les personnes remplissant le seul critère d’âge d’au moins 70 ans, cette aide fiscale est limitée à un plafond de rémunération égal à 65 fois le SMIC horaire par mois et par ménage.

Articles de la même catégorie :