PEL 2016 pour l’achat d’une maison à NICE

Dans Immobilier

PEL 2016 pour l’achat d’une maison à NICE

Le PEL ou Plan Épargne Logement est un compte bancaire réglementé créé en 1969 et qui a permis à des milliers de particuliers d’acquérir un logement. Il permet d’obtenir un prêt à taux préférentiel et une prime d’État. Les PEL 2016 pour l’achat d’une maison à Nice ouverts à compter du 1er février sont rémunérés au taux de 1,50% pendant la phase épargne et peuvent donner droit à un prêt à 2,70%. Le financement du PEL 2016 pour l’achat d’une maison à Nice est, néanmoins, subordonné notamment à l’acquisition de votre résidence principale. Mais il ne peut pas financer l’achat d’un terrain seul, les travaux d’entretien, la construction de gîtes ruraux ou la construction d’une piscine. Tout particulier, même mineur, peut détenir ce compte. En revanche, l’on ne peut détenir qu’un seul PEL 2016 pour l’achat d’une maison à Nice sauf à en hériter. Pour ouvrir ce compte bancaire, il faut effectuer un premier versement minimal d’un montant de 225,00 € et procéder ensuite à un versement de 540,00 € par an, le solde étant plafonné à 61.200,00 €, intérêts non compris. L’argent est bloqué pendant 4 ans et jusqu’à 10 ans. Au-delà, il devient impossible d’effectuer des versements, le plan peut ne pas être clos et continue ainsi à générer des intérêts pendant 5 ans au taux en vigueur, sans prime. Les PEL ouverts depuis le 1er mars 2012 seront obligatoirement clos une fois la 15e année atteinte. En effet, après 15 ans, le PEL est automatiquement transformé en un livret d’épargne classique sauf pour les PEL ouverts avant le 28 février 2011 qui ont une durée illimitée. Aucun retrait partiel n’est possible. Tout retrait, en effet, entraîne la clôture du Plan. Une clôture avant 2 ans est pénalisée par une moindre rémunération.

Aides au logement

Il est possible de bénéficier des aides allouées par la Caisse d’Allocations Familiales. Elles ne sont pas cumulables, et dans l’ordre de priorité, sont au nombre de 3. L’Aide Personnalisée au Logement, l’Allocation de Logement à caractère Familial et l’Allocation Logement à caractère Social. L’APL est destinée notamment à toute personne accédant à la propriété ou déjà propriétaire, ayant contracté un prêt d’accession sociale, un prêt aidé à l’accession à la propriété ou encore un prêt conventionné. L’ALF concerne toutes les personnes qui n’entrent pas dans le champ d’application de l’APL et qui soit ont des enfants ou certaines autres personnes à charge, soit qui forment un ménage marié depuis moins de 5 ans, le mariage ayant eu lieu avant les 40 ans de chacun des conjoints. L’ALS peut être attribuée à ceux qui ne peuvent bénéficier ni de l’APL, ni de l’ALF. Les conditions d’ouverture de ces droits sont quasi-identiques. En tant que propriétaire, vous devez rembourser un prêt. Outre les conditions de ressources avec un plafond à ne pas excéder, le logement devra répondre à un certain nombre de critères, doit également être votre résidence principale, doit être occupé au moins huit mois par an par vous ou votre conjoint ou par une personne à votre charge.

Crédit immobilier NICE

La plupart des accédants à la propriété a recours à un crédit immobilier Nice pour financer leur projet immobilier sur cette partie de la Côte d’Azur. Il est important de trouver le plan de financement adapté à votre situation. Pour ce faire, il faut prendre en compte un certain nombre d’éléments. Dans un premier temps, l’objectif est d’obtenir un taux d’intérêt intéressant et pour cela, il est opportun d’injecter le maximum d’apport personnel. Il devrait représenter au minimum 20% du prix global de votre projet immobilier. Ensuite, le montant de vos remboursements mensuels ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus mensuels. C’est le taux d’effort, qui permet de calculer la capacité d’endettement, taux non pris en compte si vos revenus sont très élevés. Entre ensuite en considération, le taux du crédit, soit fixe, soit révisable ou mixte. Par ailleurs, vous pouvez bâtir des remboursements sur mesure. Soit des mensualités modulables qui varient en fonction de vos revenus, soit des mensualités reportables, soit des mensualités lissées, ce qui sera le cas si vos plans de financement intègrent plusieurs crédits. S’ajouteront l’assurance décès-invalidité, l’assurance perte d’emploi, les garanties liées à l’emprunt et notamment l’hypothèque, les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé. Une fois ce projet finalisé, n’oubliez pas de faire jouer la concurrence entre les banques!

Articles de la même catégorie :

Recent Posts

Leave a Comment