Dans Immobilier

Achat maison Nice

Désireux de posséder un bien immobilier, vous hésitez entre l’achat maison Nice ou construire votre propre demeure ? Si vous projetez l’achat maison Nice, sachez que l’atout majeur de ce choix réside dans le fait qu’il peut se concrétiser rapidement. Toutefois, il faut compter quelques mois avant de vous y installer définitivement : trois à quatre mois à partir des négociations à la signature de l’acte de vente et remise des clés chez le notaire. Ceci est effectif si avec l’achat maison Nice vous ne devez réaliser aucuns travaux. Les maisons anciennes disposent aussi d’autres avantages comme leurs situations. En effet, ces dernières sont généralement situées au centre de l’agglomération que ce soit dans les grandes villes ou les villes plus petites. Pour l’option construire sa propre maison, le principal avantage de ce projet est que vous avez la possibilité de concrétiser votre idéal en matière de logement. La maison sera construite selon vos goûts et vos envies. Avec une bâtisse neuve, la garantie décennale est prévue dans le contrat de construction. Néanmoins, c’est un projet qui ne sera conclu qu’après un an correspondant au délai de réalisation des travaux par le maître d’œuvre.

Un courtier en crédit

Que vous projetez de faire construire ou d’acheter votre maison, vous devez dans les deux cas passer par la souscription d’un prêt immobilier car il est difficile voire impossible de financer ce genre de projet par ses économies et ce, pour beaucoup de ménages. Cependant, contracter un prêt immobilier n’est pas non plus une chose facile à faire donc pour éviter de perdre beaucoup de temps, contactez un courtier en crédit, c’est une option sûre. Avant de vous engager dans cette voie, vous devez savoir ce qu’est exactement un courtier en prêt. Celui-ci est un intermédiaire entre vous et les banques ou organismes de crédit. Il a pour rôle de dénicher un contrat de prêt le plus avantageux pour le client. Pour ce faire, différentes pièces constituantes du dossier d’emprunt sont à fournir comme les fiches de paies, l’avis d’imposition, la pièce d’identité etc. Une fois ce dernier au complet, le courtier va en amont bien examiner votre dossier afin de voir la meilleure offre adaptée à vos besoins. Ensuite il sera mandaté par vous pour négocier à votre place chez les établissements de crédits. L’intermédiaire va alors utiliser son réseau de partenaires financiers auxquels il va soumettre votre requête. Le courtier vous accompagne tout au long de la procédure jusqu’à l’obtention du prêt immobilier. Avoir recours à un courtier en crédit immobilier a plusieurs avantages : il maîtrise très bien le marché des crédits donc il connaît à l’avance les établissements de crédits ou les banques susceptibles d’être intéressés par votre dossier. En allouant les services de ce type d’intermédiaire, vous profiterez d’une souscription avec les taux les plus bas du marché. Enfin, pensez au gain de temps considérable dont vous allez bénéficier en vous offrant ses services.

Les modalités notariales

Vous projetez d’acquérir un bien immobilier ? Pour ce faire vous devez passer chez le notaire. La transaction immobilière n’est pas possible sans passer par les services de cet homme de loi. Habituellement, la vente se déroule chez le notaire du vendeur mais vous pouvez solliciter la présence du votre si cela est nécessaire. Le notaire a pour mission d’authentifier la transaction : il prend en charge les formalités indispensables à la vente comme la préparation des contrats, les formalités administratives, les déclarations etc. La mission du notaire ne s’achève pas encore à la signature du contrat de vente entre les deux parties. Il lui reste quelques démarches à faire. Pour que l’acheteur puisse jouir de son droit sur le nouveau titre de propriété, celui-ci va enregistrer l’acte de vente au bureau des hypothèques, verser les droits et taxes, parvenir la copie du contrat au bureau du cadastre etc. Concernant les modalités notariales, ces dernières vont se diviser en trois parties : les droits de mutation, les déboursés et les émoluments. Les droits de mutations ce sont les taxes que vous allez reverser à l’Etat. Cette somme est variable selon la catégorie du bien qu’il soit récent, ancien ou neuf. Deuxièmement, vous vous acquittez des déboursés c’est-à-dire le montant des factures des documents indispensables à la vente. En dernier lieu, vous devez prévoir dans votre budget, les honoraires du notaire appelés aussi les émoluments.

Articles de la même catégorie :